Fringe festival – storie photo

Blog, Photos, Street photography tips
L’écossais à fleurs – Fringe festival 2019

Le son du moteur des voitures, l’odeur des food truck, une langue que je comprends à peine (honte à moi). Je plante le décors d’Edimbourg pendant le Fringe festival. Les rues sont bondés et des affiches de spectacles sont placardées sur tous les murs, il y a plus de 5000 spectacles à voir!

Ecoutes ton inconscient

Blog, inspiration, Photos, Street photography tips
Edimbourg 2019

Mon petit séjour à Edimbourg m’a permis de reprendre confiance en la photo de rue et me réapproprier mon petit Fuji X100S. J’avais oublié cette adrénaline que l’on ressent à ce moment précis où l’on trouve un bon sujet, la peur d’être vue ou de la réaction du sujet. J’ai vécu le plaisir de shooter sans réfléchir en laissant mon inconscient prendre le relais.

Danger imminent… Suite

Blog
Edimbourg 2019 « Strong light – Danger imminent »

Il y a huit mois que je n’ai pas publié sur mon blog. J’ai l’impression que ça fait une éternité… Ce n’était pas l’envie qui me manquait mais j’avais toujours une bonne excuse: je n’ai pas le temps, je n’ai pas d’idée, je n’ai pas de bonnes photos, ma vie n’est pas intéressante en ce moment, je dois finir ma formation Coach PNL, j’ai mon mémoire à faire… Bref que des excuses bidon.

Je suis un héros. Chapitre 2

Blog, Ecriture créative, Je suis un héros, Non classé

Il fait noir complet. Je discerne à peine la nuit clair par l’interstice de mes volets. J’essaie tant bien que mal de garder les yeux fermés mais le souffle de la ventilation bourdonne en continu et me tape sur le système. J’ai chaud, j’ai froid, je tourne et me retourne, je me couvre et me découvre sans fin … Je ne tiens pas en place dans mon lit. Des jours que je ne dors pas, qu’un noeud se forme dans ma poitrine tout au long de la journée jusqu’à ne plus pouvoir se desserrer au moment de devoir m’endormir. 

Clown: rythme et musicalité

Blog, clown, Non classé

DSCF8772-107

Tic tac tic tac

Tic, tac, tic, tac… Ce bruit résonne encore dans ma tête. A la manière d’un métronome qui ne s’arrête jamais, ce rythme s’est propagé et fait vibrer mon coeur, ma tête.. mon estomac pendant deux jours. Deux jours à explorer des rythmes internes, des sensations qui traversent mon corps et à se laisser aller. Le thème du stage de clown auquel j’ai participé début novembre était rythme et musicalité.

Le lâcher prise: mode d’emploi Partie 1

Blog, inspiration

DSCF7095-278

Je l’entends de plus en plus autour de moi. Pour certains cela en est même devenu une obsession. Mais comment fait-on? quelle est la recette qui fonctionne à tout les coups? Comment atteint on le graal… Le fameux lâcher prise!

Un jour, sans s’en rendre compte, on se retrouve à danser sur une table, à parler en publique, à rire aux éclats sans se cacher. Il existe un moyen simple d’y arriver, vous me direz: en buvant quelques verres, en prenant de la drogue ou en arrêtant de dormir pendant 24h00…Mais est-ce que c’est vraiment cela que l’on recherche: ne plus maitriser ce que l’on fait…

Ecriture créative: La poupée abandonnée

Blog, Ecriture créative, Non classé

DSCF7095-278

La poupée abandonnée…

C’était une une sale journée… Il avait neigé toute la nuit et au petit matin les routes étaient bloquées. C’était un vrai merdier.

« Chaque année c’est le même bordel, ils ne sont pas foutu de prévoir les saleuses…. Ils ne regardent donc pas la météo ces bons à rien»

Libérez votre créativité : le constat après 12 semaines.

Blog, Ecriture créative

libérez votre creaivité.jpg

Libérez votre créativité de Julia Cameron

Ma lubie du moment est d’écrire chaque jour trois pages. Douze semaines maintenant que j’en ai fait une routine journalière. Je laisse glisser ma main le long de mes pages, pour sortir tout ce qui me passe par la tête sans filtre. Il s’agit d’un des exercices du livre « Libérez votre créativité » de Julia Cameron.

Une semaine après avoir commencé la méthode, qui est sur douze semaines, je me suis cassé bêtement le poignet en roller (En plein mois d’août). Comme si quelqu’un là haut m’en voulait. Mais cela ne m’a pas empêché de continuer mes trois pages quotidiennes et de faire les exercices du livre, au contraire j’avais deux fois plus envie d’aller jusqu’au bout.

Ecriture créative: La studebaker

Blog, Ecriture créative

DSCF7604-69

La Studebacker

Nous avions l’habitude avec Damien de taper le ballon dans la rue de nos parents. Il y avait rarement des voitures qui se garaient dans la rue à l’époque. Il n’y avait que les familles friquées qui se permettaient d’avoir deux caisses par foyer.

Nous ne faisions attention à rien d’autre que nos jeux. La vie d’un gosse en 1990 se passait  dehors, il n’y avait pas de portable, d’internet ou de Netflix, il y avait tout juste des consoles avec de gros carré rouge, jaune ou bleu…